Agra, Taj Mahal et le Fort, Inde, Novembre 2019

Agra, Taj Mahal et le Fort, Inde, Novembre 2019
Agra, ville célèbre pour le Taj Mahal. Ce mausolée est vraiment grandiose. Ces façades de marbre blanc ne laissent pas indifférent. cette blancheur fait mal aux yeux. De par et d’autres, la mosquée et le palais des invités. Leur couleur, rouge, fait encore plus ressortir la blancheur du mausolée. Même si le lieu est grandiose, je n’ai pas trouvé la magie à laquelle je m’attendais, comme ce fut le cas pour le site de Pétra. Ceci n’enlève rien à la splendeur du monument.
Le 2ème monument, le Fort d’Agra, est vraiment immense. Quand on voit les murs d’enceinte de l’extérieur, on n’imagine vraiment pas ce qui se cache derrière ces pierres rouges. Différents palais, couverts par le passé de tapis, en guise de porte. Ces monuments, à l’architecture moghol et indou frappent aussi par leur ingéniosité afin de garantir la fraicheur à l’intérieur. Ainsi, à l’intérieur de certains murs, circulaient de l’eau pour raffraichir, ou encore des systèmes d’aération pour faire circuler l’air.

 

Le Taj Mahal, qui signifie, en persan, « le palais de la couronne », est un mausolée de marbre blanc construit par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal, qui signifie en persan « la lumière du palais ». Elle meurt en 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant alors qu’elle accompagnait son mari pendant une campagne militaire. Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l’architecture moghole, un style qui combine des éléments architecturaux des architectures islamique, iranienne, ottomane et indienne.
Il est érigé au fond d’un jardin ornemental rectangulaire clos par une enceinte percée sur chaque côté de quatre portes dont trois sont fausses. Le jardin est parcouru par quatre canaux en croix pourvus de jets d’eaux et de fontaines. Le monument est construit en utilisant des matériaux provenant de diverses régions de l’Inde et d’autres régions d’Asie. Plus de 1.000 éléphants auraient été employés pour transporter les matériaux de construction durant l’édification.
Sa construction commence en 1632 et se serait fini à la fin de 1643 ou au début de 1644. Mais à l’entrée principale une inscription indique que la construction s’est achevée en 1648.

 

Le fort d’Agra est un fort recouvrant une surface de 38ha (0,15mi2), c’est le plus grand fort de l’Inde. Les murs d’enceinte, en grès rouge, sont hauts de 21m (68ft) et longs de 2,5km (1,55mi). Connu depuis 1080, le fort, en ruine, fut reconstruit 1558 par Jalâluddin Muhammad Akbar pour un faire un palais résidentiel pour son fils. Sa reconstruction dura 8 ans. Le monument, originellement en briques, fut reconstruit avec du grès rouge venant du Rajasthan.
A partir de ce moment-là, le fort ne fut plus seulement une place militaire mais aussi un lieu de résidence. L’architecture est de style hindou, le style moghol s’affirmera plus tard sous Shâh Jahân.

 

Anecdote: Lors de différents conflits (Allemagne, Japon, Pakistan), des échafaudages sont érigés, au Taj Mahal, pour induire en erreur les pilotes. Après les attentats du 11 septembre 2001, des mesures préventives sont envisagées pour couvrir le monument avec une toile kaki afin d’éviter la réverbération du soleil qui le rend visible à 40km (25mi) à la ronde ce qui pouvait en faire une cible potentielle.

 

Conseil: Pour visiter Agra, rien ne vaut le train à grande vitesse. J’ai fait le trajet en voiture et c’est très long, surtout qu’il n’y a rien à voir sur le trajet. Vous partez le matin tôt et vous rentrez avec le dernier train.

 

Source
Les photographies
Note: Faites un tour sur les pages du site pour découvrir d'autres photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*