Kiev – Les Transports

Publié le par
Les Transports, Kiev, Ukraine, Octobre 2021

+ La carte

[collapse]

+ Mon ressenti

Le Métro est véritablement splendide. Malgré la vétusté de certaines rames (les freins étaient bruyants une fois), le métro reste moderne dans son ensemble. Vous pouvez acheter une carte à la semaine ou payer directement lors du passage aux tourniquets avec votre carte CB. Un agent est toujours présent pour vous aider. Malheureusement, l’anglais n’est pas très connu à Kiev. Les escalators sont interminables, d’où la présence d’un agent en haut et en bas ainsi que des bornes d’arrêt d’urgence le long du trajet. Par sa profondeur et la longueur des escalators, vous ne verrez pas beaucoup de personnes monter ou descendre les escalators à pied comme cela se fait à Paris… De plus, ne parlez pas de numéros de lignes mais de couleur: vert, rouge, bleu. Les arrêts sont bien indiqués en écritures cyrilliques et romaines, heureusement. Enfin, chaque arrêt est indiqué avec son numéro, comme l’indique une photo. Vous pouvez aussi marcher sous terre pour accéder à une autre ligne, de nombreux souterrains existent, comme ceux permettant de traverser les rues de Kiev.
Bien sûr, il n’y a pas que le métro. Vous avez un réseau de bus assez important. Par contre, achetez vos tickets à une borne, car aucune vente ne se fait dans les bus, sauf certains bus, mais qui ne semblent pas vraiment liés au réseau de Kiev. Parlementer avec les contrôleurs est difficile. Pas d’anglais, donc un « Google Translate ». Vous pouvez être de bonne foi, vous ne couperez pas à l’amende. Il existe encore un réseau de tramway, j’ai eu l’impression encore d’être à Varsovie, vu la vétusté. Uber fonctionne aussi très bien.
Il existe aussi un funiculaire qui permet de rejoindre la ville haute et la ville basse.
Partie historique
Le métro de Kiev est réputé notamment pour sa profondeur, plus de 100m (328ft), un des plus profonds jamais construits, sa grande efficacité (loin devant la Région Parisienne) ainsi que pour la magnificence de ses stations. La plupart des stations de métro de l’ex-URSS sont de véritables « palais souterrains ». Inauguré le 6 novembre 1960, le métro de Kiev est le premier réseau de transport en commun rapide à être construit en Ukraine et le troisième en URSS, après ceux de Moscou et de Saint-Pétersbourg1. Il compte à l’origine six stations, toutes situées sur la ligne 1 du métro.
Source

[collapse]

+ Pages liées

[collapse]