Delhi, Inde, Novembre 2019

Delhi, Inde, Novembre 2019
Delhi ou New Delhi, difficile de s’y retrouver. Delhi est une ville du nord de l’Inde et abrite en son sein New Delhi, la capitale du pays. Si je comprends bien, deux villes en une. Alors suis-je à Delhi ou New-Delhi…
Une ville très cosmopolite. Mon hôtel est à Connaugh Circle, le point central du métro. Un lieu immense puisque sa partie extérieure doit faire dans les 5km (3,1mi). J’ai pu ainsi me ballader dans Delhi (Old et New) plus facilement. J’ai d’ailleurs pris la carte de métro, valable 3 jours, pas chère et surtout très pratique. Le métro reste le moyen de transport le plus pratique et le plus sécurisé. Une fouille est effectuée à chaque entrée et rayon-X sur les bagages. Il y a beaucoup de choses à voir mais les distances sont grandes. Il est difficile de faire plusieurs monuments dans la même journée, sauf si vous êtes un marcheur comme moi. Je regrette de ne pas avoir pu aller à certains endroits comme « Old Iron Bridge ». A pied, cela reste impraticable. Mais je vous conseille de vous promener ainsi mais je reconnais qu’il faut savoir fermer son coeur sur toute la pauvreté régnant dans cette immense ville. De nombreux jardins, rues, servent de chambres et de terrains de jeu aux enfants. Cela fait mal au coeur mais je ne suis qu’une goutte d’eau. J’ai discuté avec un indien qui me demandait pourquoi il y avait autant de pauvres. Difficile d’argumenter pour un européen qui n’a pas la même vision et le même esprit qu’un indien. Cette pauvreté reste paradoxale comparée aux immenses progrès de cette nation montante. Elle a failli réussir à devenir le 4ème état à poser une sonde sur la lune, cet été. D’un côté, cette puissance (militaire, spaciale) et de l’autre cette immense pauvreté.

 

Delhi est située sur les bords de la rivière Yamuna, et est depuis longtemps une ville importante, placée sur les routes de commerce du nord-ouest aux plaines du Gange. Elle a été la capitale historique de plusieurs empires indiens. Il existe de nombreuses légendes sur l’origine du nom de "Delhi". Selon l’une d’entre elles, il serait dérivé de "Dhillu" ou "Dilu", un roi qui a bâti la ville en 50 av. J.-C. et lui a donné son nom. Selon une autre légende, le nom de la ville est basé sur le mot hindi/prakrit dhili, "lâche", et était utilisé par le clan Tomara en référence au pilier de fer de Delhi dont les fondations étaient faibles et avaient dû être déplacées. Les pièces de monnaie en circulation dans la région sous les Tomara étaient appelées "dehliwal". Enfin, selon le Bhavishya Purana, le roi Prithiviraja d’Indraprastha a fait construire un nouveau fort pour toutes les castes de son royaume et lui a donné le nom de "dehali".
Les restes de huit cités majeures ont été découverts à Delhi, les cinq premières se trouvaient dans ce qui est aujourd’hui le sud de Delhi. Elle fut turque (mosquée "Quwwat-al-Islam") et afghane avec la dynastie des Esclaves, puis mongol pendant plus de 3 siècles. Elle appartient ensuite à l’Empire marathe hindou (1720). La Compagnie britannique des Indes orientales s’y installent en 1803 et la ville passe ensuite sous contrôle britannique jusqu’en 1947, année de l’indépendance de l’Inde.
Source
Les photographies
Note: Faites un tour sur les pages du site pour découvrir d'autres photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*