Wadi Rum

Publié le par
La Jordanie, le désert de Wadi Rum, Octobre 2018

Que dire de Wadi Rum… SPECTACULAIRE, MAGIQUE, GRANDIOSE, les qualificatifs me manquent. Il faut le vivre, car il est difficile de décrire cet émerveillement. Les montagnes ou « Djebel » sont immenses. Les parois sont dentelées, ou lisses (témoin d’un effondrement). Dans ce lieu, on ressent une grande quiétude et lors des arrêts en plein désert, on a l’impression d’être seul au monde, comme le témoigne la 1ère vidéo. Regardez-là, sans avoir peur de mettre le son à fond, et écoutez « le silence de Wadi Rum ». Je comprends pourquoi, fraîchement débarqué d’Angleterre, Thomas Edward Lawrence, dit « Lawrence d’Arabie » adorait ce désert.
Le sable rouge des dunes, les montagnes où l’on cherche dans ces dentelles des dessins naturels. Sur une des photos, on a l’impression de voir un oiseau avec le jeu des ombres. Il faut y aller pour vraiment se rendre compte. La 2ème vidéo donne plus de rendu aux paysages qui défilent devant vous.
Cette visite est ponctuée par des arrêts dans des campements de touaregs (touristiques) avec le traditionnel thé offert à chaque fois. Un adage répété continuellement « More tea, More pee » (« Plus de thé, plus de pipi »).
Le lieu
Wadi Rum est une vallée (un wadi ou oued) creusée par l’érosion d’un cours d’eau endoréique dans les rochers de grès et de granit. C’est un décor aride et coloré. De gigantesques escaliers de pierre se dessinent et s’élancent vers le ciel. Les sites principaux sont : Le temple nabatéen, la source de Lawrence, Khazali Canyon, Burdah Rock Bridge, Um Frouth Rock Bridge, Burrah Canyon, Sunset Sites et Les Sept Piliers de la sagesse (titre d’un livre de Laurence d’Arabie).
Ce lieu a servi à de nombreux tournages de film dont Laurence d’Arabie, Planète rouge, Transformers 2 (figurant l’Égypte) et Prometheus (figurant la planète des Aliens).
C’est aussi un lieu d’escalade, de trek, de ballades en chameau ou à cheval.
Source
Les vidéos
Note: Je ne suis pas un pro du montage vidéo, donc ma devise « Aller au plus simple ».
Les photographies
Note: Le site est si grandiose qu’il méritait beaucoup de photos.
Les autres albums de la Jordanie