Les Maldives

Les Maldives, Mars 2011

Un super voyage aux Maldives, un voyage de repos, de « farniente », … Juste laisser le temps couler doucement et apprécier le calme et la quiétude du lieu. On ne va pas aux Maldives pour visiter ou alors les dauphins et les fonds marins. C’est ce que j’ai fait d’ailleurs. J’ai retrouvé le plaisir de la plongée, découverte dans ma jeunesse. Un petit baptême à 6m (19ft) puis descente à 12m (40ft) car le dive master me sentait à l’aise sous l’eau.
Le pays
Les Maldives sont un archipel de 1199 îles dont seulement 202 sont habitées. Parmi celles habitées, il a de nombreuses îles-hôtels, louées pour 99 ans. C’est une manne financière non négligeable pour le gouvernement, ainsi que des emplois pour de nombreux maldiviens, même si beaucoup d’indiens, sri-lankais y travaillent aussi.
Mais la montée des eaux menace fortement ses îles magnifiques. Une autre menace, l’islamiste radical. La population est obligatoirement musulmane et la législation est basée sur la charia. Le gouvernement protège aussi ses populations des vices des touristes puisque seule la capitale Malé leur est accessible. De plus, les touristes n’ont pas le droit, officiellement, d’importer de la viande de porc, de l’alcool, des livres érotiques. Ma bouteille de champagne est quand même arrivée à destination. Même les signes religieux autres que musulman y sont interdits. Pourtant jusqu’au XIIème siècle, la religion était le bouddhisme. La conversion à l’Islam changement a eu lieu en 1153 par les nombreux marchands musulmans qui parcouraient la route entre le Levant et l’Inde. Actuellement, d’après les médias occidentaux, l’état financerait les groupes terroristes Islamistes. Certains gouvernements déconseillent aux touristes de s’y rendre sous prétexte que l’argent part alimenter ces groupes. Même si c’est le cas, il ne faut pas oublier que cet argent sert aussi aux populations, le chômage reste un problème majeur dans cette république.
De plus, une maladie du sang affecte certains maldiviens, il faut renouveler le sang régulièrement. Certains hôtels, interpellés par les organismes de santé maldiviens, demandent aux touristes de faire un don de sang pour aider les populations, un geste humanitaire qui ne demande pas beaucoup d’effort.
Source
Les vidéos
Note: Je ne suis pas un pro du montage vidéo, donc ma devise « Aller au plus simple ».
Les photographies