Modica, Sicile, Italie, Juillet 2021

Modica, Sicile, Italie, Juillet 2021
Modica est aussi perché sur une colline comme Ragusa mais les monuments sont plus accessibles. Je dirais aussi de ne pas hésiter à déambuler dans les petites ruelles. C’est toujours un plaisir de marché, même si les températures étaient élevées avec 38°C (100,4°F). J’ai passé quelques heures à silloner cette ville, mais je n’en ai vu qu’une petite partie. Les monuments sont magnifiques et valent aussi le détour.
Faites attention aussi où vous vous garez, j’ai pris un PV pour oubli de mettre de l’argent dans le parcmétre. Après, pour le paiement, un virement direct avec les références du PV et tout est okay.
Note: Désolé pour la photo de la Cathédrale San Giorgio dont le panoramique a mal fonctionné mais je ne suis pas assez doué sous Photoshop

 

Modica: La ville fut le théâtre, en 1474, d’un pogrom anti-juif appelé « Strage dell’Assunta » (le massacre de l’Assomption). 360 juifs furent massacrés dans le quartier juif de la ville (la Giudecca), sous les encouragements de prédicateurs catholiques. Partiellement touchée par le Séisme de 1693, la ville est reconstruite avec des bâtiments baroques qui lui vaut un classement au Patrimoine mondial par l’UNESCO avec sept autres villes du Val di Noto. Lorsque le Traités d’Utrecht en 1713 fait passer la couronne de Sicile du roi d’Espagne au duc de Savoie, le comté de Modica reste possession ibérique, fiscalement et politiquement autonome du reste de l’île. En 1804, le secrétaire d’État John Acton reçoit le duché de Modica en compensation de son retrait des affaires publiques à la demande des Français.
Source
Les photographies
Note: Faites un tour sur les pages du site pour découvrir d'autres photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*