Le Père Lachaise

Le Cimetière du Père Lachaise, le 7 Juillet 2013

Le cimetière du Père-Lachaise est le plus grand cimetière parisien de Paris intra-muros et l’un des plus célèbres dans le monde. Situé dans le 20e arrondissement, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées. Il est considéré comme le cimetière le plus visité au monde de par le nombre des visiteurs.

Il porte le nom de François d’Aix de La Chaise dit Père Lachaise qui était le prêtre confesseur de Louis XIV. À la suite de la fermeture du cimetière des Innocents le 1er décembre 1780, en application tardive de la loi de 1765 qui interdisait les cimetières en ville, Paris commença à manquer de lieux de sépultures.
Différents cimetières virent le jour autour de Paris: le cimetière de Montmartre au nord, le cimetière de Montparnasse au sud et, à l’ouest de la ville, le cimetière de Passy. Le site du futur cimetière du Père-Lachaise fut choisi pour devenir celui de l’Est. Le 21 mai 1804 (1er Prairial an XII), le cimetière fut officiellement ouvert par une première inhumation mais en 1815, il n’y avait pas plus de 2 000 tombes.
Pour augmenter ce chiffre, le préfet de Paris organise le transfert des dépouilles d’Héloïse et d’Abélard, ainsi que de Molière et de La Fontaine. Il n’en fallait pas plus : en 1830, on décomptait 33 000 tombes.

Entre 1824 et 1850, le cimetière est passé de 175 800 m2 à 439 300 m2 pour 70 000 tombes, 5 300 arbres, une centaine de chats, de nombreux oiseaux et 3,5 millions de visiteurs.
Un columbarium et un crématorium furent érigés (conçus en 1886 par Jean Camille Formigé). Il ne faut pas oublier que la crémation date d’une loi du 15 novembre 1887 qui proclame la liberté des funérailles et autorise la crémation.
La crémation augmente ensuite suite à la levée de l’interdiction par l’église catholique en 1963.
Ce cimetière est pluri-religion: il y a de nombreux carrés juifs, musulman. Ce carré musulman fut ouvert en 1857 mais refermé suite à la loi du 14 novembre 1881 interdit les carrés confessionnels. La mosquée est conservée malgré cette loi mais fut détruite en 1914. Elle sera remplacée par la Grande Mosquée de Paris.

Ce cimetière est aussi un véritable musée dès le XIXe siècle, par les oeuvres de nombreux architectes et sculpteurs. Plusieurs éléments du patrimoine funéraire du cimetière ont été inscrits ou classés aux monuments historiques.
Cette place est aussi un grand jardin arboré, avec des arbres plus que centenaires. Du fait de cet immense parc arboré, une quarantaine d’espèces d’oiseaux y ont nichés ainsi que des chats, des lézards, des chauves-souris, des fouines, des hérissons et des écureuils roux.
Je vous invite à le découvrir, vous ne serez pas déçus. Je vous conseillerais juste de prendre un conférencier. Pour une vingtaine d’euros, vous ne déambulerez pas dans les allées sans savoir où aller. Vous pouvez même choisir le thème de votre visite. Les explications données lors de cette visite seront aussi ponctuées par des anecdotes.
Pour en apprendre plus

Les photographies
Les autres albums de Paris