Londres

Londres, Mars 2018

Elle fut fondée il y a presque 2 000 ans par les Romains sous le nom de Londinium, Londres était au xixe siècle la ville la plus peuplée du monde. Même Astérix et Obélix y sont venus « Ils sont fous ces bretons… » disaient sans cesse Obélix. Selon René Goscinny, c’est grâce à Panoramix que les « Bretons » mettent, depuis, du thé dans leur eau chaude…
J’ai beaucoup aimé cette ville surprenante. Les vieux bâtiments se mélangent aux modernes. Je n’ai pas pu aller à la City mais je l’ai vu de loin, des tours immenses pointent vers le ciel telles des crayons voulant écrire dans le ciel souvent nuageux. J’ai eu de la chance pour la météo. Je comprends mieux d’ailleurs pourquoi les Londoniens se promènent, même par jour de soleil avec un parapluie. Un soleil magnifique peut vite faire place à un grain de quelques minutes. J’ai dû acheter un parapluie qui ne m’a plus quitté durant mes promenades. Imaginez: 60km en 3 jours avec 35km déjà le 1er jour.
J’ai prévu d’y revenir car je n’ai pas eu la chance de voir Big-Ben, entouré de son cerclage de bois durant les 4 ans travaux de rénovation, débuté en Août 2017. Sauf quelques rares exceptions, la cloche ne devrait plus sonner avant la fin des travaux. Cette décision divise néanmoins la population et les députés britanniques ; selon la Première ministre Theresa May, « il n’est pas raisonnable que Big-Ben soit réduite au silence pendant quatre ans ». Cela fait quand même grand bruit de l’autre côté de la Manche. Sonnera-t-elle pour annoncer officiellement le « Brexit » en 2019.
Au prochain voyage, j’irais voir la piscine dans une cathédrale et je ferais une croisière sur la Tamise.
Les photographies
L’album spécial de Londres
Note:: L’album « Spécial » regroupe des images hors des monuments et une petite vidéo musicale.