New York

New-York, 5 jours en Juin 2011

Tous ces buildings, ces gratte-ciels donnent le tournis. Les new-yorkais sont des gens pressées et cela se ressent. Tout est fait pour ne pas perdre de temps jusqu’aux magasins d’alimentation qui proposent des plats et l’on prend une part individuelle. On peut déjeuner tôt et dîner tard dans ces villes où les gens ne comptent pas leurs heures de travail. Je conseille la visite d’Ellis Island qui permet d’imaginer ce que les migrants ont vécus. Des marques sur les murs en témoignent. Il faut aussi monter en haut de l’Empire State Building qui donne une vue d’ensemble de la ville qui semble ne jamais finir. Et puis, il faut aller respirer dans la bulle verte, Central Park.
Times Square est aussi mémorable. Toutes les photos prises ont été sans flash, encore, car la lumière est si intense que cela est complètement inutile. Par contre, il ne faut surtout pas être agoraphobe.
Une grande idée, qui a été reprise en France pour aider au financement du parc, fut de faire payer des inscriptions sur les bancs de ce magnifique parc. Un homme a fait sa demande en mariage ainsi. Il a acheté le droit d’un texte sur le banc où il retrouvait constamment sa future femme : « Carmela, my love, my life… Would you marry with me ? Forevers yours, Grubby » (« Carmela, mon amour, ma vie … Voudrais-tu te marier avec moi? À toi pour toujours, Grubby »).
La Ville
New-York, officiellement nommée City of New-York, connue également sous les noms et abréviations de New-York City ou NYC, est la plus grande ville des États-Unis en termes d’habitants et l’une des plus importantes du continent américain. Elle fut le principal point d’entrée des migrants venus chercher fortune dans ce nouveau monde avec Ellis Island qui servait de gare de « triage » en refusant certaines personnes, et en séparant des membres d’une même famille. Ellis Island fut surnommée « The Island of Tears » (« l’île des pleurs »). Ellis Island a servi aussi de lieu de détention aux allemands, Italiens et Japonais durant la 2éme guerre mondiale.
New-York accueille quelque 50 millions de visiteurs annuellement. Times Square, « The Crossroads of the World », est l’une des intersections les plus populaires du monde, et le quartier des théâtres de Broadway est la plaque tournante du spectacle dans le pays tout entier et un centre majeur de l’industrie du divertissement dans le monde. La ville abrite un grand nombre de ponts et tunnels (78916 en 2012), gratte-ciel et parcs de renommée mondiale.
Il ne faut pas oublier que New-York est aussi le nom de l’état, le 27ème. Ce nom a été donné en 1664 en l’honneur du frère du roi Charles II, duc d’York, futur Jacques II, lorsque la région entourant « Nouvelle-Amsterdam » a été prise aux Néerlandais des Provinces-Unies lors de la deuxième guerre anglo-néerlandaise. Auparavant, la région s’appelait « Nouvelle Angoulême » (ou « Terre d’Angoulême ») qui était le nom donné à la baie formée par l’embouchure du fleuve Hudson alors baptisé « Vendôme », par le navigateur italien Giovanni da Verrazzano lorsqu’il la découvrit en 1524, alors qu’il explorait la région pour le compte du roi de France François Ier (comte d’Angoulême de 1496 à 1515), à bord de la petite caravelle « La Dauphine ».
Source
Les photographies
L’album Spécial de New-York
Note:: Cet album regroupe des panoramiques et quelques clichés de « Ellis Island » ainsi que « Central Park ».