Aveiro

Porto, Aveiro, Mars 2019

A l’origine, comme les bourgades voisines, actuellement situées à plus de 5km (3,10mi) du rivage, Aveiro était un port de mer. La petite cité médiévale se développe remarquablement aux XVe et XVIe siècles grâce à la pêche à la morue. En 1575, une violente tempête ferme la lagune et le port s’envase qui décliné la cité.
En 1808 enfin, entre les digues édifiées à l’aide des pierres provenant des murailles de la ville, on réussit à rouvrir la passe entre la ria et l’océan. L’industrie de la céramique et de la porcelaine se développe. Avec la prospérité vient le rayonnement : Aveiro devient un foyer d’art baroque ; son école de sculpture est réputée ; la ville se couvre de nombreux monuments.
Aveiro était aussi la capitale portugaise du sel ; dans les bateaux traditionnels (« les moliceiros »), on récoltait les algues utilisées ensuite pour fertiliser les dunes environnant la Ria. Des statues érigées témoignent de cette époque.
Longer à pied le canal est vraiment une très belle ballade, surtout sous un splendide soleil. Nous n’avons pas utilisé de bateau qui vous emmène de l’embouchure jusqu’au petit lac.
Les photos
Les autres albums de Porto